les cimetières (de la paix, des montépillois)

CIMETIÈRE DE LA PAIX

Dans le cimetière transféré vers 1850 (l’ancien cimetière se situait contre l’église), se trouve la croix dite « des Bonnelles » plusieurs fois déplacée. Cette croix rappelle les anciennes processions religieuses qui existaient dans la commune.

Elle se trouve désormais au niveau du caveau communal. Le plus ancien acte de concession conservé en mairie est de 1859. Le plus vieux monument encore complet est celui d’André Lalique (1785-1873), 2ème tombe à droite en entrants.

Dans ce cimetière a été inhumée une artiste de renom : Suzanne Tourte (1904-1979), peintre-graveur. Sur sa tombe (située à gauche dans l’allée centrale), sa signature a été reproduite.

CIMETIÈRE DES MONTÉPILLOIS

Ce nouveau cimetière est situé rue Pierre-Bérégovoy. Conçu par l’architecte paysagiste Hervé Le Roy, il a été prévu pour accueillir 3625 places. L’allée principale est délibérément orientée vers la butte-témoin du Mont Ferré. Cette vue préservée sur la nature rappelle les liens forts entre l’homme et son milieu naturel.

Ce cimetière est conçu comme un jardin pour une promenade de sérénité. Un jardin d’accueil est présent ainsi qu’une salle de recueillement. Différents modes d’inhumation sont possibles selon le choix des familles : sépultures en pleine terre, sépultures dans un caveau, columbarium, cavurnes, cippes, mais aussi, dispersion des cendres dans un jardin du souvenir.

Se renseigner en maire.